post

Méta-évolution : L’évolution peut-elle créer de l’intelligent design ?

Voilà une question complexe : l’évolution peut-elle spontanément créer un organisme capable de quitter l’évolution « à la Darwin » ? Autrement dit, pourrait-il exister un organisme capable de diriger/plannifier sa propre évolution, ou encore, capable de diriger celle d’autres organismes, sans passer par les forces évolutives telles que la sélection naturelle ?

Résumons le cahier des charges. Il s’agirait d’un organisme capable de :

1- prendre conscience de ses caractéristiques, de son phénotype (« tiens, je suis bleu »).

2- imaginer ce que serait le meilleur phénotype dans un environnement donné, avec pas trop d’erreur (« mais en vrai, ce serait mieux que je sois jaune pour me cacher dans la savane »)

3- modifier son phénotype tout seul comme un grand, et faire en sorte que cette modification se transmette à ses petits.

Bien sûr il faut que ces trois capacités apparaissent spontanément au cours de l’évolution, et soient maintenues par la suite. Hors de question d’invoquer l’intervention d’un barbu flottant dans le cosmos, c’est triché 😉

Pas de Spaghetti Volant ni de Jésus-Raptor non plus. Désolé.

Continue reading

post

Le syndrome de Christophe Colomb

ou aussi, « Notre incapacité chronique à reconnaître la part des autres espèces dans nos propres succès. »

Christophe Colomb, victorieux, touche le sol des Amériques après un voyage héroïque. Il va apporter la civilisation aux tribus incultes restées à l’âge de pierre. Cette gravure dont l’auteur est inconnu est représentative de la vision traditionnelle de la colonisation de l’Amérique : l’image de l’Européen instruit qui apporte la civilisation aux tribus sauvages est un classique de nos livres d’histoires. Continue reading