post

DBY #17 – Prédire l’Histoire (Partie 1) – Les émeutes aux USA, feat. Histoire Brève

 

Une introduction au concept de la cliodynamique. On entrera dans le détail dans les prochains épisodes de la série !

( Pas d’inquiétude, on va creuser le sujet, et notamment la question « mais 3 épisodes de violence, c’est un peu léger pour dresser des généralités, non ? ». Réponse courte : oui, mais en fait non. Vous êtes plus avancés là hein ? 😀  Bon ben va falloir attendre le prochain alors … 😛 )

Continue reading

post

DBY #16 – Le deuil numérique

En quoi les écrans peuvent-ils nous aider lors de la mort d’un proche ? Un épisode déprimant pour réfléchir à des choses déprimantes.

Musiques :
Nicolas Martigne – The Digital Burial https://soundcloud.com/nicolasmartign…

Neo Geo – Iso : https://soundcloud.com/neogeo/iso

Collins Graam – Nightdrive : https://soundcloud.com/collins-graam

Super caméraman de la mort : Colas Grasset
Super assistante du super caméraman de la mort : Worakan Chotworaset

Continue reading

post

Mélanine et racisme scientifique

(suite de l’article Cuir, Moustache et Mélanine)

 

Chercher à justifier des opinions personnelles avec une argumentation scientifique peu rigoureuse, c’est mal et contraire aux principes fondamentaux de la science. Mais c’est encore pire si il s’agit d’arguments racistes ! Par le passé, de nombreuses pseudos-sciences ont voulus prouver l’existence de différences d’intelligence entre les différentes populations humaines, et le 19ème siècle est plein d’exemples hallucinants de tentatives de ce types : les partisans de la craniométrie, de la physiognomie et de la phrénologie ont tenté de hiérarchiser les « races » humaines en fonction de la morphologies de leurs crânes, ou de détecter les criminels et les prostituées dès le berceau en mesurant la taille de leurs arcades sourcilières. [1] Bon, mais tout ça c’est du passé, le racisme en science c’est terminé…

Pas du tout ! En juin 2012, J. Philippe Rushton et Donald I. Templer ont commis un odieux article intitulé « Do pigmentation and the melanocortin system modulate aggression and sexuality in humans as they do in other animals?« . C’est le moment de s’amuser un peu et de sortir l’artillerie lourde. Continue reading